Mecatechnic-6

A l’occasion d’une tournée qui nous a conduit jusqu’au Pays-Bas (visite de Kieft & Klok et de Repro Westy) en passant par la Belgique (visite de BBT) nous avons marqué une première étape dans la banlieue de Tourcoing où est installé Mecatechnic.

Nous avons été reçus très chaleureusement par Nicolas Martinage – chef de gamme Aircooled – et avons pu rencontrer la majeure partie de l’équipe de passionnés qui anime Mecatechnic. Bienvenue dans les coulisses du numéro un français des VW refroidies à air !

Où tout commence par… la Cox !

Installé à l’origine à Chartres et ce dès 1983, Mecatechnic débute dans le domaine de la préparation et de la recherche mécanique. C’est d’ailleurs grâce à cette activité que l’entreprise se fait rapidement un nom dans tout l’Hexagone. Par la suite, Mecatechnic équipe même des ULM pourvus de moteurs Aircooled VW, comme nous avons pu le découvrir sur les premiers catalogues papiers diffusés par l’enseigne française.

Mecatechnic-1Vient ensuite des Etats-Unis la tendance des Cox et Buggy custom plutôt orientés performances. Mecatechnic est alors équipé d’un banc de puissance – ce qui marque vraiment sa différence – en plus d’avoir à sa disposition un stock déjà impressionnant de pièces pour VW. Avec l’essor du magazine Super VW, Mecatechnic fourni à la rédaction ses premiers articles techniques, de trucs et astuces et des conseils d’optimisation moteur.

Après un changement de propriétaire qui intervient dans les années 1990, Mecatechnic est revendu et part s’installer à Tourcoing, fief de la vente par correspondance et nouvelle activité phare de l’entreprise. Ce changement de positionnement et l’abandon du département compétition et de l’atelier vont s’avérer payant. Avec l’arrivée d’internet, la vente à distance explose et Mecatechnic a déjà toutes les cartes en main pour tirer pleinement parti de la révolution du ecommerce qui est en train de se jouer.

Pendant ce temps, l’évolution de la gamme de produits suit la tendance en matière d’automobile, avec une diversification portant sur les VW refroidies à eau, l’entrée des marques Audi, puis BMW, Porsche, … au catalogue Mecatechnic.

S’adapter en permanence au marché

Aujourd’hui, le marché des VW refroidies à air représente environ 40% des ventes de Mecatechnic. Bien entendu, la Cox demeure prépondérante (ne serait-ce que par le nombre de véhicules présents en France), mais comme Nicolas nous le confirme, le Combi revient en force depuis plus de 10 ans et suscite un intérêt sans cesse grandissant auprès du public.

Mecatechnic-4

Sans surprise, les ventes de Mecatechnic correspondent d’ailleurs assez bien au parc actuellement en circulation : si les Combi Bay Window T2B sont très bien représentés, les Combi Split s’avèrent bien entendu beaucoup moins nombreux.

Nicolas souligne également l’intérêt grandissant pour les Transporter T3. C’est donc tout naturellement que les clients ont pu voir l’apparition d’un catalogue dédié à ce modèle. Autre évolution importante, l’ajout des références VW Classic Parts au sein de la gamme Mecatechnic.

Véritable casse tête en matière de classement, la saisie et l’indexation des quelques 50.000 références que compte le catalogue VW Classic Parts est réalisée de façon quotidienne mais aussi en fonction des demandes des clients.

Cette source supplémentaire de pièces permet à Mecatechnic de proposer de nombreuses références exceptionnelles qui dormaient souvent depuis des décennies dans des entrepôts. Elle offre aux passionnés la possibilité de trouver des pièces rares – et souvent introuvables par ailleurs – et de restaurer leurs véhicules en étant au plus proche de l’origine.

Toujours dans le cadre de sa diversification, Mecatechnic est devenu distributeur de la marque Facom et a lancé avec succès deux sites internet dédiés : Tool Atelier qui regroupe – comme son nom l’indique – l’ensemble de l’outillage automobile, et enfin Mon Ancienne.com qui est un équivalent de Mecatechnic.com, mais beaucoup plus généraliste.

Mecatechnic-15

3.300 m2 de stock dédié à l’automobile ancienne

Largement connoté VW anciennes, le stock de Mecatechnic impressionne par sa taille : plus de 3.300 M² – cette surface va d’ailleurs très prochainement augmenter – qui permettent de stocker en permanence plus de 17.000 références sur les 30.000 que renferme le catalogue. Tout cela sans compter les 50.000 références additionnelles VW Classic Parts…

Ainsi, des pièces de Combi aussi essentielles qu’une face avant, un échappement complet, des boîtes de chauffage, ou encore un coin arrière droit (bac à batterie) sont généralement disponibles immédiatement chez Mecatechnic. L’état du stock est d’ailleurs affiché sur chaque fiche produit du site internet.

Aujourd’hui, les clients de Mecatechnic restent majoritairement français (entre 70 et 80% des ventes) tandis que l’international représente le pourcentage restant. Les différents chefs de marchés (5 personnes dédiées) essayent en permanence de dénicher de nouveaux produits de qualité venant des quatre coins de la planète. Citons par exemple les magnifiques volants en bois que l’on trouve sur de nombreuses restaurations anglaises, les autoradio RetroSound dont Mecatechnic est l’importateur officiel, ou encore les nombreux produits dérivés en provenance de VW Classic.

Quelle méthode de sélection des fournisseurs ?

Mecatechnic-23

Avec environ 35 employés, Mecatechnic dispose de multiples compétences réparties dans les différents univers couverts. La phase de recherche et de sélection des fournisseurs demeure toujours très critique, avec un bon mix à trouver entre une bonne qualité et un prix qui doit rester abordable.

Pour cela, pas de solution miracle : seul l’échantillonnage permet réellement de se rendre compte de la qualité des produits, voir comment ils s’adaptent aux véhicules anciens, … Ainsi, lorsque la qualité s’avère trop médiocre, les chefs de marché Mecatechnic préfèrent écarter une pièce du catalogue, plutôt que de proposer une pièce de trop mauvaise qualité. Dans cette difficile équation il faut bien sur penser à toutes les bourses, et proposer à la fois des pièces haut de gamme mais aussi des pièces de qualité standard pouvant convenir à tout le monde.

Pour cela, de nombreuses enquêtes de satisfaction sont menées auprès de la clientèle et sont – comme Nicolas nous l’assure – prises très au sérieux par les équipes. Les produits sont notés et l’échange et le remboursement sont éventuellement possibles.

L’interview – Nicolas Martinage, chef de gamme Aircooled

– Quelles sont les références Combi qui se vendent le plus chez vous ? Face avant, échappement complet, boîtes de chauffage, bac à batterie ?
Pour répondre avec exactitude, il y a énormément de références, mais je dirais que les pièces les plus commandées sont celles qui permettent en premier lieu l’entretien courant, de faire passer le contrôle technique et d’assurer la saison. Il s’agit donc des freins, des amortisseurs et de l’ensemble de l’échappement/chauffage, ainsi que les pièces moteur. En termes de restauration, la tôlerie en général, la face avant, les portes, les flancs et toutes les parties basses arrivent en tête. Côtés joints, ce sont ceux des vitres et des ouvrants essentiellement. Les accessoires sont fortement aimés et prisés mais arrivent ensuite dans le budget, ce qui est logique.

Mecatechnic-12

– A propos des moteurs… il me semble que vous proposez aussi bien des blocs neufs en provenance du Brésil que des blocs reconditionnés en provenance de l’anglais SSP ?
Oui tout à fait, des bloc 1600 VW neufs qui permettent de faire des moteurs 100% neufs et garantis ! Disponibles en 1600, 1641, 1776, 1835cc etc… A côtés de ces moteurs neufs sont proposés des blocs reconditionnés, 1300, 1500 (Cox), 1600, mais aussi des Type 4 2.0L et des moteurs Water Boxer 1.9 & 2.1L pour les Transporter T3.

– Toujours au sujet des moteurs, que conseillez-vous en priorité aux propriétaires de Combi ? Garder tant que possible leur moteur d’origine et le remettre en état ou tu simplement installer un moteur neuf ?
Tout dépend du budget, du temps et de l’expertise de chacun. D’un point de vue « collection » je dirais qu’il faut garder le moteur d’origine. En effet le monde des VW est considéré comme de l’ancien populaire disponible en nombre et abordable. De ce fait beaucoup de véhicules ont longtemps été et sont encore modifiés, mais de plus en plus de passionnés font attention au côté origine « Matching Number » de leur véhicule et les remettent en configuration d’époque. Donc, si les pièces Allemandes peuvent être révisées ou restaurées, il y a un véritable intérêt. Sinon, les moteurs neufs assemblés proposés par Mecatechnic demeurent une excellente alternative pour la tranquillité !

– Question liée à la législation. Vous nous confirmez qu’il est impossible en France d’effectuer la moindre modification de cylindrée sur son véhicule ?
Malheureusement, nous ne sommes pas en Angleterre où tout est possible, ni même en Allemagne où une homologation au TÜV est envisageable… A ce sujet, la France pratique la politique de l’autruche afin de ne pas avoir à endosser une quelconque responsabilité et en se retranchant derrière la sacro-sainte homologation constructeur… Donc, non, il n’est pas autorisé de changer les caractéristique de son moteur (ni de la boîte, ni des freins, ni de taille de pneus… d’ailleurs) sur route ouverte, les kits cylindrées étant théoriquement réservés à un usage compétition sur circuit fermé. Une hypothétique tolérance peut être applicable pour la survie du patrimoine automobile véritablement rare et ancien avec une attestation de la FFVE, mais lorsque les pièces deviennent introuvables… ce qui est loin d’être le cas de nos chères VW !

Mecatechnic-21– Dans quel cas recommandez-vous un moteur SSP, et quel moteur au sein de leur gamme ?
En tant que revendeur français des moteurs SSP, Mecatechnic ne peut que vivement les conseiller ! Tout dépend encore une fois des attentes de chacun selon le budget, sachant qu’un moteur SSP est construit selon les normes d’origine VW avec des pièces neuves et garanti 2 ans. Si l’on a un moteur usé ou qui a serré et sur lequel il y a vraiment beaucoup à rectifier, la réfection peut revenir aussi chère en usinage, en pièces de rechange et en main d’œuvre sans aucune autre garantie que son propre savoir-faire. Le moteur le plus vendu et donc celui choisi par le plus grand nombre de clients est le 1600 double admission neuf.

– Pour un Westy et plus généralement pour un camper, j’imagine que vous recommandez chaudement un 2L de 70 chevaux ?
Bien entendu, pour s’insérer dans la circulation d’aujourd’hui et compenser l’équipement camping-car, c’est le meilleur moteur, tout en force tranquille… Cela étant, un bon 1600cc d’origine, éventuellement équipé d’une paire de carburateurs, d’une réserve d’huile et d’un radiateur supplémentaires pour assurer plus de refroidissement (en côte notamment), doit pouvoir rendre le même service en étant aussi fiable et moins gourmand qu’un Type 4. Et puis, il faut garder à l’esprit que même si un Westy est plus lourd qu’un Combi vide, ces derniers ont été conçus pour être chargés, et qu’au final les camper ne souffrent pas plus que d’autres modèles. Mais surtout n’oublions pas que le temps remonte aux années 50-70 au volant de nos chers Combi, dont le principal plaisir de conduite était de pouvoir prendre son temps !

– Côté Mecatechnic, combien de moteurs vendez-vous approximativement par an ?
Sans pouvoir divulguer nos chiffres exacts, Mecatechnic a vendu près de 50 moteurs toutes cylindrées confondues en 2013, dont la moitié de 1600 DA. Ce chiffre augmente chaque année car le service et la qualité sont sans cesse améliorés.

Mecatechnic-10– Pouvez-vous nous en dire plus sur les moteurs Vege ?
Contrairement à l’usine SSP, nous n’avons pas encore eu l’opportunité de visiter l’atelier Vege, néanmoins le service et la disponibilité sont très bons et la qualité est bien au rendez-vous. Mecatechnic travaille en partenariat avec Vege depuis de nombreuses années en particulier pour les moteurs Diesel.

– Justement, à propos de votre visite récente de l’usine SSP, qu’avez-vous découvert ?
Nous avons visité l’usine en Angleterre, avec un guide qui nous a expliqué toutes les étapes de la (re)construction d’un moteur 4 à plat. (Flat 4) Nous en sommes sortis bluffés par tant d’attention, de minutie et de contrôles méticuleux dignes d’une véritable usine de constructeur ! Chaque atelier possède son épais cahier des charges comprenant toutes les côtes et tolérances scrupuleusement respectées, jusqu’au passage au banc où tous les moteurs – sans exception – tournent pendant 30 minutes sous la surveillance des températures et pressions d’huile.

– Question directement liée à l’actualité… Pensez-vous que l’arrêt de la production du Combi au Brésil va changer le statut du véhicule, le rendre encore plus « désirable » et augmenter le prix des nombreuses pièces détachées qui proviennent du Brésil ?
Tous ça est malheureusement intimement lié, et l’information de l’arrêt du Combi au Brésil a été fortement relayée par les médias autos – et pas seulement – et d’un point de vue historique. On a également entendu parler de l’exploit de longévité du Combi Volkswagen dans les différents journaux télévisés. De ce fait, l’intérêt a grandi chez toutes les personnes un tant soit peu nostalgiques de cette époque et des vacances vécues à bord de ce véhicule hors normes ! Néanmoins, à nos yeux le statut « collection » du Combi Allemand est acté depuis longtemps. Côté prix des pièces, il est certain que tout arrêt d’une chaine de production courante implique le risque de voir augmenter les tarifs d’achats des fournisseurs, et donc des détaillants. Il y a même le risque que le robinet soit complètement fermé, générant la pénurie de certaines pièces en dehors du réseau de Volkswagen Classic Parts. Si tel était le cas, Mecatechnic espère bien pouvoir servir et nourrir la passion qui nous anime tous encore de nombreuses décennies !

Mecatechnic-9– Tournons-nous vers le futur. L’entreprise vient de fêter ses 30 ans. Comment voyez-vous Mecatechnic, et plus généralement le marché des voitures anciennes au cours des 30 prochaines années ?
Nous réfléchissons très régulièrement à l’avenir probable du secteur et donc à celui de notre entreprise. Nous pensons que le marché de la voiture ancienne va continuer de croitre, notamment avec l’arrivée récente des Youngtimers, ces véhicules produits à partir des années 80, et qui ont gagné leurs lettres de noblesse avec les petites sportives comme les GTi et les Alpine Turbo. Aujourd’hui, nous pensons bien les servir via notre site dédié www.monancienne.com qui aura déjà 3 ans en mars cette année. Plus ciblé sur le marché VW, le site www.mecatechnic.com adresse un parc forcément vieillissant, mais qui passionne toujours autant de jeunes qui rejoignent le mouvement chaque année, et ce dès le permis en poche ! Nous sommes confiants, et plus précisément en ce qui concerne le marché des Combi qui vous intéresse. Le Transporter T3 est en effet un véritable relais, car la France bénéficie encore d’un parc important, et qui plus est situé à des prix abordables. Attention toutefois à leur état avant toute acquisition… Heureusement, le département Volkswagen Classic Parts de Mecatechnic propose beaucoup de références d’origine pour les restaurer !

BeCombi remercie sincèrement toute l’équipe de Mecatechnic pour l’accueil très chaleureux qu’ils nous ont réservé lors de notre passage dans leurs locaux.

Quelques photos de notre visite chez Mecatechnic…