Baudouin arrivant fièrement chez Schmecko... ;-)

Baudouin est enfin arrivé à destination aujourd’hui, chez Schmecko, après un périple de plusieurs jours depuis ses Alpes de Haute Provence d’origine, en passant par Marseille puis Lyon… Beaucoup de changement pour lui, qui n’avait pas bougé depuis plus de 15 ans ! On était bien entendu ravis de l’accueillir, en famille, même si la première réaction des enfants en le voyant n’a pas forcément été très positive…
Beurk !
;-)
VW Combi Microbus 1978 | BeCombi

Il faut dire que Baudouin n’est pas venu seul, mais accompagné par une multitude d’insectes en tous genres, morts et vivants, qui avaient pris leurs habitudes à son bord pendant toutes ces années… A en juger par les tas de noix accumulées dans le compartiment moteur et les crottes délicatement laissées sur la banquette, Baudouin devait également héberger des animaux un peu plus gros, mais ceux-là n’ont pas fait le voyage (peut-être sont-ils descendus en cours de route ?). Dommage.

Grâce au site M-plate Decoder, nous avons pu déchiffrer sa M-Plate, et confirmer ce que nous avait dit son ancien propriétaire :

M-plate VW Microbus 1978 Baudouin | BeCombi
Baudouin est à l’origine un Microbus 9 places (3-3-3) fabriqué pour la Belgique (et aménagé peu de temps après sa sortie d’usine par son propriétaire en camping-car). Equipé d’un type 4 (CJ), il est bicolore Panama Brown / Dakota Beige. Sa curieuse sellerie en tissu marron (visible sur les sièges avant) est elle aussi d’origine.
M-plate VW Microbus 1978 Baudouin | BeCombi
VW Combi Microbus 1978 | BeCombiBaudouin dispose de nombreuses options, comme le toit ouvrant (non fonctionnel pour l’instant), les anti-brouillards avant et arrière, la vitre arrière dégivrante, le compteur journalier et la montre au tableau de bord, les déflecteurs avant, le feu de recul
Plusieurs codes n’ont pas pu être déchiffrés (720, LY2 et LY4). S’agit-il notamment des surprenants lave-phares intégrés dans les butoirs ? A creuser…

Un bon nettoyage complet intérieur et extérieur permettra de mieux déterminer l’état exact de Baudouin, mais on peut déjà affirmer qu’un Combi qui reste stationné plus de 15 ans sans bouger, à l’extérieur (même dans une région au climat favorable), n’en ressort pas indemne ! On s’en serait douté ! :-)

La rouille a en effet fait son travail, attaquant notamment l’aile arrière gauche et les bas de portes, même si il semble qu’elle ait plus ou moins épargné le châssis et le plancher avant. Quant à l’intérieur, il faudra démonter l’aménagement camping-car fait maison par l’ancien propriétaire pour en savoir un peu plus. En ce qui concerne la mécanique, le moteur ne semble pas bloqué mais le diagnostic complet d’Adrien après passage sur le pont et démontage permettra de connaître l’ampleur des dégâts…

Baudouin nous réserve certainement encore pas mal de surprises… en espérant qu’elles soient bonnes ! ;-)

Quelques photos de Baudouin à son arrivée chez Schmecko