Cela fait un moment que nous suivons sur Facebook les aventures de Katie & Greg en Amérique à bord de leur Combi T3 Syncro. On a donc décidé d’en savoir un peu plus, et de leur poser quelques questions sur leur périple, qui porte le (curieux) surnom de « Crêpe attack ».

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

Pourriez-vous vous présenter ?

Nous sommes Grégoire et Katie Blachon, un couple franco-américain qui voyage depuis plus d’un an dans notre T3 Syncro Westfalia (T3 quatre roues motrices, modèle camping-car). Nous nous sommes connus en France, puis nous avons déménagé à Nashville, dans le Tennessee, d’où vient Katie. Après 5 ans, nous nous sommes mariés, et nous sommes partis de Nashville pour découvrir l’Amérique Latine.

Pourquoi « Crêpe Attack »?

On fait du Couchsurfing depuis des années, et on fait des crêpes pour remercier les gens qui nous accueillent. Avant de partir, on se demandait ce qu’on voulait tirer du voyage et comment on pouvait partager avec les gens qu’on rencontrerait. Avant tout, on cherche des échanges culturels, et partager un repas fait-maison fournit une opportunité parfaite de mieux se connaître.

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

Qu’est-ce qui vous a décidé à entreprendre votre road-trip ?

Katie a toujours aimé les langues. C’est pour ça qu’elle est partie en France pendant trois ans. A la fin de son visa, elle est rentrée chez elle, et Greg a vendu le combi qu’il avait en France pour acheter son billet pour les Etats-Unis. Le combi lui manquait, alors il a décidé d’en préparer un autre, mais cette fois-ci, ce serait un véhicule d’expédition parfait avec un moteur dernière technologie.
Les modifications qu’a faites Greg ont attiré l’attention de la communauté T3, alors on a ouvert une petite entreprise pour vendre des moteurs et des kits d’adaptation pour d’autres fanatiques de VW. Après quelques années d’économies et de travail, on avait un kombi de rêves et des sous de côté.
Katie voulait acheter du terrain pour faire une petite maison écologique. Greg voulait faire un tour du monde. On parle français à la maison, mais Katie commençait à s’ennuyer parce qu’elle parlait bien et n’apprenait plus rien. Elle est prof de mathématiques au lycée public, où elle a beaucoup d’immigrés du Mexique et d’Amérique Centrale qui ne parlent qu’espagnol, alors elle a décidé d’apprendre l’espagnol pour pouvoir communiquer avec eux et leurs familles. Notre voyage a pris forme parfaitement pour nous deux.
On découvre le monde dans un véhicule d’expédition qui est à la fois une petite maison écologique, et on apprend l’espagnol tout le long.

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

En quoi consiste-il exactement ?

Il est difficile de définir notre voyage parce qu’il change avec nos envies et le terrain. En gros, on est partis du Tennessee pour voir toute l’Amérique Latine du Mexique jusqu’à la fin du chemin à Tierra del Fuego. On cherche un bon équilibre entre la nature pure et les échanges culturels. On passe du temps à des endroits perdus, puis on dort sur les places centrales de petits villages pour connaître la vie locale. Bien sûr, chaque endroit nous offre des opportunités différentes.
Au Mexique, on a surfé et pêché pour faire du ceviche avec des familles locales. Aux Andes, on a fait des treks dans les volcans et visité des hameaux de bergers de lamas. En Patagonie, on a fait du ski et mangé les meilleurs steaks de notre vie.
Notre voyage consiste à profiter au fur et à mesure… Nos projets ne deviennent concrets que quand on arrive quelque part et qu’on découvre l’endroit. Et en même temps, on montre que le moteur tient bien la route, peu importent les conditions… le sable du Nicaragua, les pistes au-dessus de 4.500m du Pérou ou encore les autoroutes de Buenos Aires… ce qui fait de la bonne publicité pour notre petite entreprise.

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

Pourriez-vous nous en dire plus sur votre Combi ?

Côté Châssis :

  • Moteur Subaru diesel 2.0 common rail 140 à 200hp avec calculateur Bosch
  • Boite de vitesse renforcée avec 3ème et 4ème plus longues
  • Cardans Porche 930mm
  • Bras oscillant 16’’
  • Suspensions Fox Shox ajustables
  • Blocage avant et arrière de différentiel ainsi que découpler 2wd/4wd
  • 4 freins à disque Audi 280mm AV et 220mm AR
  • Booster frein BMW
  • Jantes 16’’ avec pneus BFG 225/70R16
  • Passages de roue agrandis
  • +5cm en hauteur
  • Pare-choc avant avec grand angle d’attaque
  • Treuil avant 5 tonnes avec câble en composite

Côté Maison :

  • Frigo électrique 12v 65L
  • Panneau solaire flexible 120W à efficacité 24%
  • Contrôleur MPPT à efficacité 97%
  • Cuisinière Webasto X100 diesel
  • Evier T4 Westfalia
  • Intérieur Westfalia 1987 gris
  • Tente de toit synthétique à trois fenêtres avec moustiquaires
  • Double vitrage Westfalia
  • Plancher style bois
  • Isolation intégrale du véhicule MEGAMAT
  • Poste Alpine 4×60 avec haut-parleurs FOCAL série KRC (Ça tape bien !)
  • Douche solaire
  • Compresseur d’air ARB
  • Auvent Fiamma F45s titanium

Equipement sport :

  • Matos d’escalade
  • 3 planches de surf
  • Slackline
  • Boules de pétanque
  • Kits palme et tuba
  • Tente 2 places et sacs à dos pour trekking

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

A-t-il été préparé pour le road-trip ?

Greg a fait un parcours scolaire unique qui lui a fourni tout ce qu’il fallait pour préparer le kombi de ses rêves. Après un BEP carrosserie, il a fait un BTS de conception de produits industriels et puis une licence d’ingénierie mécanique. Il a acheté deux vieux combis cassés — un quatre roues motrices, et un Westfalia. Il a coupé et ressoudé les deux toits pour créer un Syncro Westy que Katie appelait « Frankenvan ». Puis, il a tout modifié de l’extérieur à l’intérieur. Il a travaillé les nuits et les week-ends pendant à peu près deux ans pour préparer le VW, motivé autant par l’envie de voyager que par sa passion.

Il a commencé par mettre un nouveau moteur. Il s’agit d’un quatre à plat turbo diesel de Subaru (EE20) de 2013 qui consomme entre 8 et 9 litres au cent. Pour le mettre, il a dessiné puis fait fabriquer des pièces sur mesure — le carter d’huile et la cloche de l’embrayage moulés en aluminium et le pot d’échappement en acier inoxydable. Il a aussi conçu le câblage et programmé un nouveau calculateur pour faire fonctionner le moteur common rail. Il a intégré la direction assistée qui n’était pas disponible sur le moteur Subaru diesel d’origine, et il a renforcé la transmission pour résister à la puissance supérieure que ce moteur fournit. Il a fabriqué les pare-chocs sur-mesure ainsi que le porte-roue de secours et le sabot-moteur. Il a élargi le passage de roues pour y mettre des pneus BF Goodrich. Il a mis une isolation (qui sert aussi dans les vaisseaux spatiaux de la Nasa) dans tout le châssis pour éviter les vibrations et stabiliser la température. Puis, il a tout poncé et repeint pour que le combi soit comme neuf!

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

Après, il s’est occupé du côté « maison ». Il a installé un panneau solaire qui alimente le frigo moderne, les lumières LED, et le poste Alpine avec ses enceintes Focal. Il a mis une cuisinière diesel Webasto, alors on n’a qu’une seule énergie dans un seul réservoir. Il a mis une nouvelle tente de toit et des fenêtres double-vitrage Westfalia importées de France. Il a mis un évier plus grand et a modifié les cabinets et les tables pour qu’ils soient plus pratiques. Après pas mal d’insistance de la part de Katie, il a installé un plancher en bois synthétique pour faire plus « salon » que « véhicule ». Avec un haut-vent Fiamma et une douche Road Shower, le VW était à la perfection.

Avez-vous rencontré des difficultés particulières jusqu’ici ?

Pour résumer, non. On a eu quelques petits soucis mécaniques que Greg a pu régler facilement, soit avec des pièces de rechange qu’il avait prévues, soit avec des adaptations locales. L’arbre de transmission s’est cassé, alors on a dû en importer un d’Allemagne, et Greg l’a remplacé sous l’oeil bienveillant d’un vieux maitre de la VW à Buenos Aires.
On a eu quelques rencontres désagréables avec des policiers, mais honnêtement pas plus qu’aux Etats-Unis ou en France, et on n’a payé aucun pot de vin jusqu’à présent. La réputation de l’Amérique Latine n’est pas méritée. Nous n’avons eu que des rencontres enrichissantes. Par contre, nous prenons nos précautions. On range tout ce qui peut attirer l’attention à chaque fois qu’on sort du véhicule pour que personne ne soit tenté de briser les vitres, et on ne se promène pas avec de la technologie flambante, ni avec beaucoup d’argent. On établit des liens avec des gens quand on s’arrête pour dormir, et si jamais on nous dit qu’un endroit est dangereux ou qu’on devrait éviter de rouler la nuit, on prend toujours en compte leurs conseils.
Nous ne sommes à aucun moment sentis en danger.

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

Comment vivez-vous au quotidien (finances…) ?

On a fait des économies pendant plus de 5 ans pour préparer le voyage. On travaillait à plein temps tous les deux, et pendant ses moments libres, Greg travaillait sur notre entreprise et le VW. On ne paie jamais de camping, ni d’hôtels, et on mange rarement au restaurant. Notre plus grande dépense est en carburant, mais le moteur est très économique. On ne fait pas beaucoup d’activités ou d’excursions touristiques, préférant les choses qu’on peut faire nous-mêmes, et gratuitement. Sans loyer et avec un taux d’échange qui est pour la plupart à notre faveur, on dépense beaucoup moins d’argent que quand on ne voyage pas. Greg continue à vendre ses moteurs et ses kits grâce à un collègue aux Etats-Unis, mais cet argent est supplémentaire au budget qu’on a prévu —il nous permet de prendre un bateau pour voir des pingouins ou de déguster une bonne bouteille de Malbec.

Quels ont été jusqu’ici les meilleurs moments du road-trip ?

Se faire accueillir au sein d’une famille qui vit d’une manière très différente de la nôtre, des repas dans la rue avec des produits qu’on ne reconnaît pas, un trek au-dessus de 6.000 mètres, des routes boueuses aux montagnes qui glissent vers les vallées… bref, toutes les aventures, qu’elles soient en pleine nature ou en pleine ville, qui commencent à la limite de notre zone de confort !!!

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui souhaitent entreprendre une aventure comme la vôtre ?

Tout d’abord, allez-y. Il est trop facile de dire que ce n’est pas le moment, que les autres pays ne sont pas stables, que ce n’est pas raisonnable de partir aussi longtemps. Préparez-vous bien, mais à un moment ou en autre, il faut prendre son courage à deux mains et partir. Les amis seront sceptiques. Tant pis. Quelques mois après, ils demanderont s’ils peuvent venir voyager avec vous.

Niveau sécurité, soyez prudents, mais pas peureux. On a un coffre-fort où on range des choses qui ont de la valeur quand on laisse le VW et quand on dort, au cas où quelqu’un brise les vitres ou nous surprend. Pour l’instant (on touche du bois), on n’a jamais eu de mauvais rencontres, mais aussi il n’y a rien dans notre VW qui tenterait quelqu’un qui regarde par la fenêtre.

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

Quelques petites astuces… un pot de yaourt d’un kilo fait un petit pot pipi parfait quand on dort dans des villes. Prenez des bouteilles avec des bouchons qui se vissent bien pour qu’elles ne s’explosent pas à l’altitude, et ouvrez les quand même tous les milles mètres. On a eu des fontaines de l’huile d’olive et de shampooing, alors on sait de quoi on parle ! Vivez dans le véhicule, ou au moins faites la cuisine dedans, pendant un mois avant de partir. Vous vous rendrez bien compte de ce qu’il vous faut pour de bon et de ce qui n’est pas aussi pratique que vous l’aviez imaginé. Prenez des chaussures de rechange si vous chaussez plus de 43 parce que les grandes pointures sont impossibles à trouver dans certains pays.
Soyez prêts à connaître autrement les personnes avec qui vous voyagez. Chacun vit son propre voyage, alors parlez-en, même si des choses semblent être des évidences. Les malentendus surviennent facilement mais sont aussi faciles à éviter. Achetez des lingettes pour bébé. Faites-nous confiance… les douches n’arrivent pas tous les jours, et vous en aurez besoin.

Crepe Attack : l'Amérique en VW T3 Syncro | BeCombi

Avez-vous un premier bilan de ce road-trip à dresser ?

On sait que notre véhicule nous amènera partout sans difficulté, que ça soit dans une grande ville en altitude ou bien sur une plage perdue de sable fin. On sait qu’on peut faire face à tous les soucis possibles, depuis le policier qui invente une infraction pour gratter quelques pesos jusqu’à une suspension cassée à 150 km de la hutte de berger la plus proche. On a appris à parler espagnol, mais aussi à nous intégrer dans de nouvelles cultures et à respecter et apprécier toutes les différences qui nous séparent et les similarités qui nous lient.
On se connaît mieux, individuellement, et en couple. On vit à un mètre l’un de l’autre, 24h/24 depuis plus d’un an, et on a vécu des moments magiques mais aussi des difficultés… et après tout cela, on s’aime encore plus ! Notre vie dans le VW s’est améliorée tout au long de ce voyage, et on a hâte de voir où le prochain chemin nous mène.

Plus d’infos sur Crêpe Attack