Vous lisez
Installation d’une suspension rehaussée sur T3

Installation d’une suspension rehaussée sur T3

banniere copie

A chacun son style sur son Combi : original, sur-baissé, ou encore tout-terrain ! Sur Tchouk, l’envie de le convertir en tout-terrain depuis le début se faisait sentir. Avec le confinement que nous avons connu, ce fut le moment de franchir le pas et installer une suspension rehaussée ! Mais alors, qu’elles sont les possibilités ?

Les différents kits disponibles sur le marché

Il y en a pour tous les portes-monnaies, et tous les modèles (2WD et Syncro). Ici, je vous propose de vous exposer quelques kits disponibles pour 2WD. De base, le VW T3 est assez haut (hors modèle avec l’option plancher surbaissé, plus bas de 30mm). A l’inverse des générations d’avant, les T3 sont équipés de ressorts, rendant la modification de hauteur assez facile !

kit slowworks
Le kit Slowworks, sans les cales de ressorts

Premier système, le plus économique, c’est la mise en place de cales. Ainsi, en venant poser des cales sur les ressorts et des rallonges sur les amortisseurs d’origine, il est possible de venir prendre jusqu’à 40mm (en fonction de l’équipement du Combi). On retrouve ce genre de Kit chez Slowworks. Attention quand même, sur des suspensions d’origine de 40ans, il peut être nécessaire de changer à minima les amortisseurs ! (en réalité, il y a de fortes chances que vos ressorts soient également complètement rincés malheureusement…)

Second kit, celui sur lequel je me suis tourné, c’est celui de Brickwerks. Société britannique, ils ont conçu un kit complet de ressort et d’amortisseur sur-mesure permettant de gagner également 40mm. Il se monte de la même façon qu’une suspension classique, avec des amortisseurs à gaz plus longs et réglables, et des ressorts plus grands et plus rigides.

fox lift kit
Amortisseurs Fox, de toute beauté !

Troisième kit le plus connu, le kit de chez Gowesty. Loin d’être le plus économique, il est le plus connu aux Etats-Unis. Ressorts sur-mesures et progressifs et amortisseurs Fox. En Europe, il est disponible chez Camper Van Culture (UK). Egalement disponible sur les versions Syncro, Fox nous promet des amortisseurs entièrement révisables et réglables.

Comment choisir son kit ? Eh bien c’est assez difficile. Tous ont leurs avantages et inconvénients, que ce soit sur le prix, sur la difficulté de montage ou encore même sur le ressenti dans le véhicule en roulant (sur piste ou sur route !). Il existe aussi des kits provenant d’autres marques, principalement pour les Syncro et qui sont de très bonne facture. Je ne peux que vous conseiller d’aller vous renseigner chez nos amis Teutons, ou Américains ! A savoir que en France, le forum T3Zone.fr est une très bonne base de donnée pour se faire un avis !

Montage du kit

Tout d’abord, je ne peux que vous conseiller de faire monter une suspension par un professionnel. Cela requiert des outillages spécifiques, et des connaissances en mécanique. Surtout qu’un ressort compressé, c’est une arme ! De mon côté, j’aime bien faire les choses moi-même, voici un rapide compte-rendu du montage du kit Brickwerks.

Pour l’arrière, vraiment pas beaucoup de difficulté. Démontage de l’amortisseur, et le ressort vient tout seul (surtout lorsqu’il vous manque des spires !) en appuyant sur le bras de suspension. Le remontage ce fait de la même manière, en sens inverse. Prévoir plusieurs crics, histoire de compresser le ressort pour faciliter la mise en place de l’amortisseur. Et ensuite, nous pouvons passer à l’avant, qui va être beaucoup moins drôle.

A l’avant, la suspension à triangle rend le démontage-remontage plus complexe. Il existe deux modèles d’essieu à l’avant sur les T3. Sur mon T3 de 1982, le bras inférieur est en tôle (contre des bras en fonte sur les dernières versions). J’ai été obligé de démonter les biellettes de barre stabilisatrice et l’étrier de frein pour faire de la place au compresse-ressort. Ensuite pareil, utilisation du cric sous le bras inférieur pour compresser le ressort et sortir tout d’abord l’amortisseur (au travers du bras inférieur). Ensuite, utilisation du compresse-ressort, pour sortir l’ancien ressort. Le remontage se fait de la même manière, sans oublier les cales en caoutchouc au dessus du ressort ! Je ne vais pas vous cacher, que monter les ressorts à l’avant a été sport sur ce kit. Les spires sont plus grosses, et cela rentre pile poil. Ne pas oublier la cale entre le triangle supérieure et la rotule ! Sans ça, le triangle viendra en butée taper contre le ressort, et cassera régulièrement. Pas sympa de casser un triangle, surtout que ça viendra systématiquement éclater votre pneu…

A lire aussi
Combi 15 Mag Couv Small

Résultat et avis

Après 1000km, en autoroute, route de campagne, chemin, montagne, etc… J’ai pu me faire un avis positif sur cette suspension. Premièrement, c’est dur, mais pas gênant ! Un Combi qui balance moins (vis à vis de la monte originale), une suspension qui pousse fort sur le pneu qui l’aide à mieux accrocher dans les ornières (presque déroutant !). Mais aussi un confort de réglage du rebond qui est super appréciable, facile d’accès à l’arrière, plus compliqué à l’avant mais faisable (en se salissant un peu). Attention pour ceux qui ont des T3 en aménagement léger, la suspension arrière pousse vraiment fort. Le risque est d’avoir un angle trop fort des cardans, et ils ne tiennent pas le choc (à plus de 16°, danger)…

Le look est très sympa, il faudra le parfaire avec des roues plus grosses, et un peu de poids à l’arrière avec très certainement un porte roue façon Syncro !

Informations utiles

Parce que connaitre des petits plus, ça fait toujours plaisir ! Tout d’abord, les outils nécessaire pour faire cela. Comptez d’abord sur une belle mallette de clefs plates, douilles et autre gros cliquets, car les boulons sont assez gros (clef de 13 à 19 !), et en général bien serrés (voire grippés !). L’élément incontournable, c’est le compresse ressort. Alors là, il ne faut pas lésiner, et utilisé un compresse ressort mono-bras et bien le graissé. L’utilisation d’un pont est assez bénéfique, mais cela reste faisable sur chandelle, en prévoyant plusieurs crics. Une fois la suspension en place, il faudra prévoir un parallélisme, car tout va changer en dessous !

Les cardans d’origine apprécient assez peu de travailler dans une nouvelle position, surtout avec de l’angle important (alors je ne parle même pas des marques adaptables !) N’utilisez vraiment que de la qualité, de la marque Lobrö, cela vous évitera bien des soucis. Pour les cardans qui approchent des angles de 15 à 16°, je vous conseille de monter des noix de Porsche 944 capable de prendre 22° ! Attention cependant à ne pas vous faire avoir. Les différences entre les deux sont visuellement assez faible ( 32mm d’épaisseur sur T3 pour 34mm d’épaisseur sur les versions Porsche). Si comme moi vous adorez être précis (et être un tantinet tatillon), je vous invite a aller lire ce site internet, qui vous donnera toutes les mesures pour en être sûr !

Réagissez !
Beurk
0
Crazy
2
Heureux
1
J'adore
4
Pas sûr
0
Triste
0
Commenter (0)

Commenter cet article ?

BeCombi.com, le premier site dédié à tout l'univers du Combi Volkswagen.