On le savait ! Pour minimiser les mauvaises surprises, il faut éviter d’acheter un bus sans le voir et l’examiner sous toutes ses coutures

Et malheureusement Rocky, notre VW Split de 1966 n’échappe à la règle. Alors qu’il nous paraissait plutôt sain, voilà que nous nous rendons compte qu’il ne l’était qu’à moitié. Surtout la moitié avant d’ailleurs… ;-)

La partie arrière de Rocky, quant à elle, ne lui appartenait plus vraiment. Un chirurgien pas vraiment consciencieux avait dû procéder à la greffe d’un autre bus suite à un choc (enfin c’est ce qu’on imagine), sans lésiner sur le Sinto, si bien que de gros travaux sont aujourd’hui nécessaires pour que Rocky retrouve… toute sa dignité !

Heureusement, Rocky est chez Schmecko entre les mains expertes de Julien, magicien carrossier passionné et habitué à travailler sur des automobiles de collection depuis des années. On est donc particulièrement confiants, « la rigueur venant toujours à bout de l’obstacle » comme dirait l’autre. ;-)

Des fenêtres jalousies et un compteur en km/h comme neufs !

Pendant que le Split se refait une beauté chez Schmecko, nous avons confié les 5 fenêtres jalousies (spécifiques à la version Westfalia SO42 de Rocky) à Jacek (via The Samba) pour qu’il les restaure complètement. Nous avions passé suffisamment de temps à rénover la jalousie de notre T2b Westfalia pour ne pas envisager de le faire à nouveau pour Rocky, mais fois 5 !

Les 5 jalousies nous sont revenues comme neuves ! Ne reste plus qu’à retrouver des moustiquaires adaptées.
Et puis, nous avons également déniché un compteur spécifique pour Split de 1966 en km/h, entièrement restauré lui aussi, histoire de remplacer celui de Rocky initialement en mph.

Le mobilier SO42 de Rocky (presque) prêt !

Autre signe que le « projet Rocky » avance, Ruud, de Reprowesty, nous a déjà fait parvenir les premières photos du mobilier SO42 qu’il est en train de confectionner pour Rocky ! C’est encore un peu tôt, mais si tout va bien, on pourrait bien amener Rocky dans son atelier aux Pays-Bas courant mars pour installer tout ça…

Saint Christophe veille sur Rocky ! ;-)

Enfin, nous avons trouvé cette petite plaque VW vintage en émail à l’effigie de Saint Christophe (protecteur des voyageurs et donc des automobilistes, parce qu’il a porté l’enfant Jésus sur ses épaules). On la fixera sur le tableau de bord de Rocky, et comme le faisait ma mère lorsqu’elle prenait place dans sa Renault 4l, on y jettera un coup d’oeil avant de prendre la route, en espérant qu’il nous protège pendant au moins 100.000 kilomètres ! ;-)

Mais on n’en est pas encore là, aujourd’hui c’est plutôt « Saint Julien » qu’il faudrait prier pour qu’il prenne bien soin de la carrosserie de Rocky… ;-)