On profite du pont du 15 août pour rejoindre Céline et Nicolas, en vacances dans le Finistère à bord de Combitus, leur magnifique VW T2b High Roof. Dès l’arrivée, au camping de Roscoff, nous avons également été rejoints par la pluie, qui ne nous aura pas vraiment quittés pendant ces quelques jours. Un temps idéal pour Helmut notre Bulldog Anglais !

Camping à Roscoff.

Séance photos à la criée de Roscoff (29).

Qui dit passage à Roscoff, dit passage à la criée. Après une visite particulièrement instructive (Céline vous dira qu’on y voit de belles raies…), on installe nos deux Combi de 1975, trop contents de se retrouver, sur le port pour une rapide séance photos.

Pause à la criée de Roscoff avec Combitus.


Pause à la criée de Roscoff

Arrêt au camping municipal de St-Jean-du-Doigt (29).

Non loin de Roscoff, nous décidons de faire une halte à St-Jean-du-Doigt. Le nom de ce village nous inspire amuse (en plus de nous rappeler la chanson de Thomas Fersen qu’on aime beaucoup) et nous y passons quelques nuits au camping municipal. Un endroit (très) joli, (très) calme, (très) vert (on comprend pourquoi…) et parfaitement entretenu. Bref, on recommande !

Camping à St Jean du Doigt (29).


Camping à St Jean du Doigt (29).

Malgré la météo, ces quelques jours auront été l’occasion de découvrir cette belle région (on l’imagine encore plus belle sous le soleil !). Bolées de cidre, galettes (avec une mention spéciale pour la galette oeuf/tomates de Céline), plateaux de fruits de mer et homards grillés (ça me rappelle qu’il faut que j’appelle mon banquier), balades sur la plage en poncho… Bref un bon bol d’air en excellente compagnie !

Courte vidéo de Combitus en balade à St-Jean-du-Doigt (29).

Enfin, nous avons tout de même réussi malgré la pluie / la flemme / mes compétences limitées avec le drône / des batteries pas chargées / … à tourner quelques images furtives de Combitus longeant la côte. Rien de bien passionnant, mais je me dis qu’on visionnera peut-être ça avec plaisir dans quelques années en se remémorant ces quelques jours… Merci en tout cas à Céline et Nicolas pour leur patience ! ;-)