Catégories
News

Roule tout doux dans le 2-5

Vacances en VW Combi en Franche Comté - BeCombi

Ça y est. C’est malheureusement terminé. :-(
Mais ces 2 semaines de vacances en VW Combi nous laisseront encore une fois d’excellents souvenirs, et ce, malgré une météo plutôt (voire très) capricieuse.

Tout d’abord parce que la Franche-Comté est réellement une destination magnifique, très « nature », parfaite pour des vacances familiales en Combi. Les paysages y sont somptueux, l’accueil particulièrement chaleureux (merci à Isabelle et Denis pour leur invitation) et les activités nombreuses, y compris pour les enfants. Loin de la foule, on y trouve toujours un charmant petit camping en bord de rivière, où s’installer pour grignoter un morceau (de Morbier ou de Comté de préférence) et passer la nuit au calme.

Vacances en VW Combi en Franche Comté - BeCombi

Et puis, parce qu’en dépit d’une légère appréhension avant de partir, la cohabitation à 5 (+ Helmut) dans le Combi s’est faite sans accroc. ;-)
Certes, il faut une organisation au cordeau (encore plus lorsqu’il pleut !), mais au final, toute la famille a rapidement trouvé ses marques à l’intérieur du Combi.
Côté pratique, nous étions ravis d’avoir emporté avec nous des sacs étanches, qui, placés sur la galerie, nous ont permis de gagner un peu de place en y stockant bien à l’abri de la pluie les sacs de couchage, les serviettes de toilette et les croquettes du chien… ;-) Les cales de niveau nous ont été également particulièrement utiles, ainsi que cette tente Quechua, pas chère (59,90 €) et très légère, dans laquelle nous avons pu stocker tout le contenu du Combi à l’abri pendant la nuit (en attendant de récupérer notre tente Westfalia d’origine).

Vacances en VW Combi en Franche Comté - BeCombi

Enfin, côté technique, notre Combi a été parfait. Seul incident au cours de ces 2.000 kilomètres parcourus : des micro-coupures à l’accélération, auxquelles nous avons rapidement remédié en nettoyant les cosses (x 5) de la bobine, sur les conseils d’Adrien, toujours aussi efficace, même à distance. ;-)

Drôle de rencontre dans le Morvan.

Ces 15 jours se sont conclus en apothéose par un arrêt sur la route du retour au French VW Bus Meeting de Fley (ça fera bien entendu l’objet d’un prochain post).
A peine rentrés, on réfléchit déjà à notre prochaine destination !
En attendant, on écoutera encore et encore notre chanson des vacances. ;-)

Quelques photos de nos vacances en Combi

[justified_image_grid ids=13511,13512,13514,13515,13516,13517,13518,13519,13520,13521,13522,13523,13524,13525,13526,13528,13530,13531,13532,13533,13534,13536,13537,13538 preset=1 row_height=180 title_field=off caption_field=caption]

Catégories
News Sorties & événements

Fishing trip de 1.600 km en VW Combi

Fishing Trip en VW Combi | BeCombi

Ma-gi-que !
Mon premier vrai road-trip en Combi aura été inoubliable. 1.600 km aller-retour depuis notre Normandie jusqu’au fin fond du Doubs, par les routes départementales, en m’arrêtant au bord des plus belles rivières de France pour taquiner la truite. Un voyage de rêve pour l’humble pêcheur que je suis.

Les magnifiques paysages du Doubs resteront gravés dans ma mémoire : la Vallée de la Loue, à Lods ou Ornans, ou encore celle du Dessoubre, sont pour moi parmi les plus belles de France.
Et que dire des rencontres que j’y ai faites, comme ce gamin à qui j’ai appris à pêcher à la mouche sur la Haute Seine, à Polisot (10). Ou encore Charly, cet octogénaire suisse, rencontré sur les rives du Dessoubre, et qui vient y pêcher depuis plus de 20 ans en mobylette depuis Genève (près de 250 km). Sans parler de Reynald, le pêcheur à la mouche averti, grâce à qui je confectionne désormais des bas de ligne impeccables ! ;-)

Bien entendu, ce voyage n’aurait certainement pas eu la même saveur sans notre fidèle Combi ! Tout d’abord parce qu’en Combi, l’aventure commence dès qu’on quitte la maison. Et puis, le rythme (très) lent qu’il nous impose et qui pourrait être considéré par beaucoup comme une contrainte, est en fait une véritable invitation à la découverte.

On admire les paysages, on traverse des villages oubliés par les autoroutes, où l’on s’arrête boire un petit café ou demander son chemin. Et puis, on s’installe au bord de l’eau dans un endroit isolé et tranquille, pour y passer la nuit, et au petit matin, il faut se pincer pour réaliser que cette vue magnifique sur la rivière qui s’éveille lentement n’est pas un rêve

A part une cosse de démarreur capricieuse, qui m’a immobilisé quelques minutes à Avallon avant qu’Adrien ne la diagnostique en un instant (par téléphone), notre Combi aura en outre été d’une fiabilité à toute épreuve et se sera révélé un compagnon de route parfait… mais ça, on n’en doutait pas. ;-)

La video du fishing trip

Les photos du fishing trip

VW Combi à Lods - Doubs | BeCombi

[justified_image_grid ids=8022,8023,8025,8026,8027,8028,8029,8030,8031,8032,8033,8034,8035,8036,8037,8038,8039,8040,8041,8042,8043,8044,8045,8046,8047,8048,8049,8050]