Vintage Bel Air IntroBel-Air, c’est avant tout le nom d’une station-service qui a connu son heure de gloire au temps de la Nationale 6 qui reliait Paris à Lyon, jusqu’à l’avènement de l’Autoroute A6. A la manière de la Route 66 aux Etats-Unis, les instigateurs de ce projet audacieux entendent fédérer autour d’eux les passionnés d’automobile ancienne et plus généralement tous les amoureux de vintage.

Le parc, qui devrait s’étendre sur un total de plus de 30 hectares sur le plateau de Bel-Air à La Rochepot en Côte d’Or (21) bénéfice d’un très beau site, vallonné et chargé d’histoire. Attraction principale du site, une portion de route à l’ancienne – spécialement recrée pour l’occasion et dotée de nombreuses animations – va permettre aux visiteurs de se replonger dans l’ambiance des départs en vacances des années 1950 à 1970.

Plongée dans les années 50/70

Vintage Bel Air LogoL’architecture du lieu, sa décoration, son mobilier, sa musique, tout sera fait pour coller à l’ambiance de l’époque, tandis qu’un pôle technologique implanté sur le site accueillera de façon permanente des professionnels de la restauration automobile et autres métiers liés aux véhicules anciens. De même, le pôle événementiel de Vintage Bel Air sera à même d’offrir un cadre propice à la réalisation de rendez-vous liés ou non aux voitures anciennes.

Enfin, une aire de rétro camping et un cinéma de plein air sont également prévus à terme, et devraient venir grossir la liste des animations proposées sur le site.

Situé à seulement 3 heures de Paris (en voiture moderne), le site choisi pour implanter ce parc de loisirs s’avère idéal pour effectuer un voyage dans le temps… sur la route des vacances. Soutenu par de nombreux élus et chefs d’entreprises locaux, Vintage Bel Air fédère également de nombreuses personnalités très actives dans le domaine des véhicules anciens. Le budget global du projet s’élève à plus de 7 millions d’euros.

Pour en savoir plus sur le projet Vintage Bel Air, rendez-vous sur www.vintagebelair.com