Westfalia CampingBox | Be Combi

Le succès et l’histoire de la marque allemande Westfalia sont intimement liés à celle du Combi Volkswagen. C’est en effet peu de temps après le lancement du premier Combi – le Split en 1950 – que le célèbre fabricant de matériel agricole et de caravanes expose sa vision du précurseur du camping-car : la Camping Box. Nous sommes alors en 1952 et le concept est présenté pour la première fois au public lors du salon automobile de Francfort.

Aujourd’hui encore, l’origine exacte du premier aménagement de Combi signé Westfalia est incertaine. Militaire américain en poste en Allemagne ou couple anglais déjà client de la marque venant d’effectuer un tour du monde ? Dans tous les cas, l’idée même d’utiliser le populaire Combi Volkswagen – tout juste naissant – pour le transformer en camping-car est bien née d’une intuition, partagée par les ingénieurs de Westfalia et une poignée de leurs clients.

1953 : et la Camping Box vit le jour !

Fort du succès rencontré par le Combi Volkswagen lors de sa sortie, dès 1953 Westfalia décide de commercialiser un concept d’aménagement amovible qu’il baptise Camping Box. Il s’agit d’un ensemble de meubles en bois taillés sur mesure pour le Combi Split, à commencer par une grande unité tout en un qui se loge derrière le poste de pilotage. Ce meuble abrite l’ensemble des matelas et coussins qui forment les différents couchages, un emplacement pour une bassine ou un réchaud, ainsi que des tiroirs prévus pour le rangement des accessoires de cuisine. Enfin, une table amovible vient s’installer perpendiculairement pour former une dinette, et sert également de barrière de sécurité pour le couchage prévu au sommet du meuble.

Westfalia CampingBox | Be Combi
L’arrière du véhicule est également mis à profit, avec un grand meuble de rangement qui comble l’espace habituellement dévolu au coffre du Combi. Rappelons qu’à cette époque le compartiment moteur du Combi – sur les modèles barndoor ou porte de grange – est beaucoup plus important que sur les générations suivantes. Outre le moteur, il accueille le réservoir à carburant ainsi que la roue de secours. Le meuble arrière de l’aménagement Camping Box occupe donc tout l’emplacement disponible entre le haut du compartiment moteur et le toit, obstruant ainsi totalement la rétrovision.

Dès le début de la production de la Camping Box, Westfalia propose de nombreuses options afin d’améliorer le confort des occupants une fois ceux-ci arrivés à l’étape. La trappe de toit type sous-marin permet de se tenir debout – plus ou moins confortablement – à l’intérieur du Combi, tandis que la toile de tente / auvent offre un grand espace supplémentaire et procure une protection efficace contre le soleil, la pluie ou le vent. Enfin, la fameuse galerie de toit qui mêle aluminium poli et bois apporte un espace de stockage supplémentaire intéressant. Elle recouvre, selon le modèle choisi, l’intégralité du toit ou uniquement sa partie arrière.

Un succès immédiat et populaire

La Camping Box de Westfalia remporte rapidement un certain succès, entraîné par celui – beaucoup plus important – du dernier né de Volkswagen. L’ensemble constitue une offre cohérente et complète, basée sur un véhicule peu cher, fiable et fabriqué par une marque dont la réputation n’est plus à faire, notamment grâce à la Coccinelle. La Camping Box affiche de surcroît un tarif accessible qui la met à la portée d’un grand nombre de familles. (de l’ordre de 200 $ de l’époque) Dès 1954, Westfalia passe ainsi la barre des 200 kits installés.

L’intuition des ingénieurs et dirigeants de Westfalia est donc la bonne. A présent la demande provient à la fois du marché intérieur mais aussi des autres pays d’Europe et même des Etats-Unis où le Combi est déjà en vente depuis plusieurs mois.

Brochure Westfalia CampingBox 1955 | Be Combi
Dès 1955, Westfalia introduit donc deux versions distinctes de sa Camping Box afin de satisfaire la demande croissante : la version Standard et la version Export. La version Standard correspond peu ou prou à l’ancienne Camping Box à laquelle elle ajoute : réchaud à gaz, rideaux, galerie de toit et tente auvent.

La version Export de la Camping Box complète cette dotation avec quelques raffinements bienvenus : habillage complet (panneaux intérieurs et ciel de toit) en contre plaqué, trappe de toit installée de série et peinture bi-tons disponible sur demande.

Westfalia et Volkswagen, une collaboration sans faille

A partir de cette date Westfalia n’a de cesse d’améliorer son concept d’origine. L’entreprise travaille en étroite collaboration avec Volkswagen dans le but de proposer des véhicules de loisirs toujours plus aboutis. Ainsi, dès 1956 Volkswagen intègre les aménagements de Westfalia dans son catalogue, et propose à ses clients des camping-cars clés en main sur base de Combi.

C’est également en 1956 que l’intérieur Camping de Luxe voit le jour. Il correspond à la première production de camping-cars en série pour Westfalia. Ici, la disposition et les matériaux utilisés pour l’ensemble de l’aménagement – en l’occurrence du chêne clair – donneront le la pour le reste de la production de la marque, et plus globalement pour tous les camping-cars conçus sur base Combi.

Brochure Westfalia SO23 1959 | Be Combi
La coopération entre Volkswagen et Westfalia se développe et en 1958, alors que la barre des 1.000 exemplaires a été franchie l’année précédente, l’heure est à l’industrialisation des procédés. L’intérieur Camping de Luxe devient alors SO23 et Westfalia cesse alors progressivement de convertir les Combi en après-vente. La marque se concentre sur la production de camping-cars « clés en main », largement aidé en cela par la puissance du réseau de revendeurs Volkswagen.

1959 : Introduction du Westfalia SO 23

En 1959 Westfalia choisit d’abandonner l’appellation Camping Deluxe pour ajouter systématiquement le préfixe SO (Sonderausführungen ou Modèle Spécial) à toutes ses déclinaisons de camping-cars construits sur base Combi.

Le SO 23 va sans conteste établir le standard des années à venir : placages bois pour l’ensemble des meubles, jolies portes ovales systématiquement entourées de métal, tissus des assises et des rideaux assortis, coin dinette se transformant en lit, hamac de cabine permettant de faire dormir un jeune enfant, … tout cela fait déjà partie de la dotation d’origine du Campervan de Westfalia !

Westfalia SO23 de 1959 | Be Combi

Une réserve d’eau est même déjà intégrée, tandis que le meuble à cocktails fait une entrée remarquée. Avec ses verres multicolores il est aujourd’hui très recherché par les rares détenteurs de Combi Westfalia de ces premières années de production. La glacière reste cependant une option à cette époque et prend place au dessus du compartiment moteur, du côté du conducteur. Un réchaud à gaz fait également partie des options disponibles sur le SO 23.

1961 : Arrivée des SO 34 / SO 35

Au printemps 1961 Westfalia décide de redessiner totalement son intérieur pour Combi Volkswagen. C’est l’arrivée des SO 34 / SO 35 qui ne se différencient que par la couleur de leur peinture et de leur intérieur. Tous deux présentent la particularité principale de permettre une rotation à 180 degrés du dossier de la banquette du poste de pilotage. Celle-ci peut à la fois être utilisée face à la route ou face à la table, une fois arrivé à l’étape. Cette astuce d’aménagement dégage ainsi une place plus importante pour le coin repas, ce qui permet au choix de placer la table dans le sens de la largeur ou de la longueur.

Autre astuce introduite à cette époque : la table peut être dressée en extérieur en utilisant la roue de secours du véhicule comme pied de table ! D’autres trouvailles ingénieuses font leur apparition sur ces modèles, comme par exemple le placard logé dans le compartiment à bagages qui est équipé d’une roulette lui permettant de pivoter à 45 degrés.

Westfalia SO34 | Be Combi
En 1962, la nouvelle gamme SO34 opte pour du mobilier en matériaux plastifiés et non plus en bois. Cependant, devant les réactions épidermiques de la clientèle Westfalia, la marque fait machine arrière et revient au bois dès l’année suivante pour le modèle SO35.

Côté électrique, les SO 34 / 35 voient également l’arrivée d’une applique détachable pouvant être utilisée à l’extérieur, et même d’une prise de courant prévue pour les campings proposant l’électricité. En option, un chauffage stationnaire est également proposé par Westfalia !

La fameuse trappe de toit « sous-marin » est désormais intégrée en standard sur ces nouveaux modèles. Elle permet de se tenir debout… mais reste malheureusement d’une taille très modeste. C’est pourquoi, dès 1963 Westfalia proposera en option le très ingénieux toit Dormobile. Celui-ci double la hauteur du Combi une fois déplié et offre de surcroît deux hamacs bien adaptés au couchage des enfants. Ces modèles aujourd’hui très rares porteront l’appellation spécifique SO 36.

1965 : La révolution des toits réhaussés SO 42

L’année 1965 est sans conteste une année charnière pour Westfalia qui introduit un ensemble de nouveautés à son catalogue. Outre l’aménagement intérieur qui évolue significativement, le changement le plus important se trouve à l’extérieur du véhicule, il s’agit du fameux toit réhaussable. Ainsi, ce n’est pas une mais trois propositions que Westfalia est alors en mesure d’offrir à ses clients.

Toit « classique » sans possibilité d’extension baptisé aujourd’hui « tin top », toit champignon Westfalia logé au milieu du véhicule ou toit Dormobile avec ses deux fenêtres ouvrantes et ses deux hublots d’aération, le client ne manque pas de choix à cette époque !

Westfalia SO42 | Be Combi
D’ailleurs, aux Etats-Unis le SO 42 rencontrera un grand succès et sera accompagné d’une vaste campagne publicitaire. De ce côté de l’Atlantique ce modèle sera rebaptisé Campmobile tandis que son équivalent européen prendra le nom de SO 44 avec une configuration intérieure sensiblement différente et des meubles beaucoup plus volumineux.

Le SO 42 revient quant à lui à une disposition beaucoup plus classique, avec deux banquettes se faisant face et un coin frigo / robinet très judicieusement placé devant la double porte latérale.

En 1967, dernière année de production du Combi Split et introduction de la seconde génération de Combi baptisé Bay Window (T2), Westfalia sera impliqué très tôt dans le développement d’une nouvelle gamme de camping-cars spécialement adaptés au futur best seller de Volkswagen. C’est d’ailleurs ce que nous vous proposerons de découvrir prochainement dans la suite de notre saga sur l’histoire de Westfalia.

Pour approfondir le sujet…

Voici une sélection d’articles et de magazines traitant des aménagements Westfalia de la période Combi Split, c’est à dire pour les transformations camper de 1950 à 1967.

En français :

Rétro Collection Magazine, numéro 63
Un beau magazine collector que vous pouvez commander par correspondance et qui vous permettra de découvrir en détails un magnifique Combi Split SO42 de 1967. En bref, une très bonne introduction.

Le Combi de mon père
L’ouvrage aborde sur quelques pages les versions Westfalia des Combi, et notamment des versions Split. Le reste du livre présente le Combi dans sa globalité : Bay Window et Split

Combi et Transporter, de fidèles serviteurs
Ce livre est à ce jour le plus complet en français sur le Combi. Il aborde succinctement les aménagements campers proposés par Westfalia, tandis qu’il est beaucoup plus détaillé sur les aspects techniques des différents modèles de Combi. (Split, Bay Window, Transport T3)

En anglais :

Camper & Commercial Westfalia Edition
Il s’agit ici d’un hors-série du magazine anglais Camper & Commercial qui regroupe la presque totalité des différentes déclinaisons des modèles Westfalia. De très nombreuses photos et autres détails techniques l’illustre, et seront par exemple très utiles lors d’une restauration détaillée. Malheureusement épuisé en version papier, ce hors-série peut toutefois être acquis en version électronique (pour tablettes).

VW Camper : the inside story
Tous les grands aménageurs de versions camping-car sur base Combi sont traités dans cet ouvrage très complet. Les différents modèles de la marque Westfalia occupent plus d’un tiers du livre et s’accompagnent de magnifiques photos.

Volkswagen Camper : Six decades of success
Magnifique ouvrage signé de l’expert Richard Copping qui nous détaille ici tout l’historique de la firme Westfalia – et de ses principaux concurrents – avec force détails, photos magnifiques de grande taille et documents d’époque. La bible pour tout passionné de Combi camper.