WindSplit le VW Split Highroof de Pascal Amodru | BeCombi

Beaucoup d’entre vous connaissent déjà l’incontournable Wind Split, pour l’avoir aperçu en photo ou en video, ou même vu de près à l’occasion d’un meeting. Il faut dire que le surprenant Split High Roof de Pascal Amodru, le patron de Serial Kombi, ne passe pas inaperçu. Et encore moins lorsqu’il roule ! ;-)

WindSplit le VW Split Highroof de Pascal Amodru | BeCombi

L’histoire du Wind Split

A l’origine, le WindSplit, qui est actuellement l’un des « Drag Bus » les plus rapides, est un Combi de 1967 originaire du Portugal, qui servait là-bas… dans un élevage d’escargots. Ça ne s’invente pas ! Pendant longtemps, Pascal a d’ailleurs régulièrement retrouvé des coquilles sur le plancher.
Pascal est devenu son propriétaire en 2002, en l’échangeant contre… des joints, à un client qui restaurait un Barndoor ! Il faut dire qu’à l’époque, personne ne voulait des High-Roof, et tout le monde voulait leur greffer des toits « normaux » à la place de la rehausse (les temps ont bien changé !).
Pascal l’a simplement rabaissé, équipé de 4 jantes BRM et l’a utilisé dans un premier temps dans des meetings pour transporter des pièces.

WindSplit le VW Split Highroof de Pascal Amodru | BeCombi

C’est lors la première édition de l’European Bug-In en 2007 que Pascal a l’idée de préparer un Combi pour le Drag.
Ayant surtout des Combi qu’il souhaitait maintenir dans leur état d’origine, son choix s’est naturellement porté sur ce Combi Highroof, alors en mauvais état carrosserie et qui servait finalement assez peu. Le challenge était pourtant double : le transformer en un Drag Bus le plus rapide (malgré sa très grande résistance au vent) et le plus « sexy » possible (alors que c’était en quelque sorte le vilain petit canard).
Plusieurs années plus tard, on peut dire, a priori, que le challenge a été relevé haut la main !

Le WindSplit aujourd’hui : le deuxième Combi le plus rapide au monde…

WindSplit le VW Split Highroof de Pascal Amodru | BeCombi

L’élevage d’escargots n’est plus qu’un lointain souvenir, puisqu’aujourd’hui le WindSplit est une vraie bête de course développant environ 250 ch en atmosphérique et 100 ch supplémentaires grâce au kit NOS (le kit NOS ou Nitrous Oxide System permet de surcharger le moteur de 2332cc en oxygène et donc d’augmenter très fortement son rendement grâce au protoxyde d’azote). Ses suspensions sont réglées pour qu’il ne fasse pas de wheeling et ainsi éviter de perdre du temps (même si cela lui arrive encore).

WindSplit le VW Split Highroof de Pascal Amodru | BeCombi

Et les résultats sont au rendez-vous, puisqu’avec un temps de 12.10734 pour parcourir 1/4 de mile départ arrêté, le WindSplit est actuellement le deuxième Combi le plus rapide au monde (derrière Mickael Cruz, qui n’apparaît pas sur le classement).
350 ch avec des carburateurs… c’est, vous l’imaginez, très brutal, la preuve en images avec cette vidéo prise le week-end dernier à Santa Pod (UK).

Pascal compte bien passer cette année sous la barre des 12 secondes au volant de l’impressionnant WindSplit. On suivra ça avec intérêt ! ;-)

Plus d’infos sur les courses de drag

Le dragster (ou drag) est une course d’accélération, originaire des Etats-Unis.
Départ arrêté, il s’agit de mettre le moins de temps possible pour franchir une certaine distance, le plus souvent 1/4 de mile (soit 402 mètres). Deux concurrents d’une même catégorie se présentent côte à côte, chacun dans un couloir, et procèdent à un « burnout » (qui consiste à faire chauffer la gomme des pneus arrières en les faisant patiner à l’arrêt, pour augmenter l’adhérence du train arrière pour le départ), avant de s’élancer dans la course dès le signal donné par le « X-Mas tree ».
La catégorie reine aux USA est le « Top Fuel », les plus rapides passant la ligne des 402 mètres en moins de 4,5 secondes, atteignant des vitesses proches de 530 km/h à bord d’engins dépassant les 8.000 ch, lors de courses très populaires.

WindSplit participe quant à lui aux courses réservées aux VW aircooled. La scène drag VW, qui a d’ailleurs été lancée lors de la première édition de l’European Bug-In (hormis en Angleterre où elle était déjà très active), se retrouve régulièrement lors d’évènements organisés un peu partout en Europe, notamment en Allemagne (das Drag Day), en Italie (Hills Race à Rivazzano), et même récemment en France (Wild VW Days).

WindSplit le VW Split Highroof de Pascal Amodru | BeCombi

Si vous voulez voir l’impressionnant WindSplit en action, et pourquoi pas le voir passer sous la barre des 12 secondes (on croise les doigts !), rendez-vous à la 6e édition de l’European Bug-In les 27 et 28 juin prochains !