Il suffit d’en parler avec des détenteurs de voitures anciennes qui ont malheureusement déjà été confrontés au problème ; force est de constater que les risques d’incendies sont plus élevés sur nos véhicules que sur des « modernes ».

Pas question ici d’être pessimistes, mais plutôt de prendre les devants et essayer de mettre toutes les chances de son côté pour éteindre rapidement un éventuel départ de feu qui pourrait avoir des conséquences désastreuses sur nos Combi.

Quelles peuvent être les causes ?

Les Combi ne sont pas réputés pour être des véhicules qui prennent feu facilement, cependant quelques facteurs ne doivent vraiment pas être négligés :

  • En premier lieu, c’est sur les durites de carburant qu’il faut se pencher avec attention afin de traquer la moindre craquelure. Si tel est le cas, aucune hésitation : un changement immédiat s’impose, la sécurité en est à ce prix. En effet, après de nombreuses années d’utilisation, les durites sont généralement en mauvais état et peuvent donc laisser passer parfois quelques goutes de carburant qui – si elles rencontrent une source de chaleur – s’enflammeront immédiatement.
  • Second point à ne pas négliger, le réservoir de carburant qui sur les Split et Bay Window se trouve dans le compartiment moteur et qui est donc particulièrement proche de multiples sources de chaleur. Vérifiez qu’il est en parfait état lors d’un démontage moteur ou d’une restauration, … Nombreux sont les exemples de réservoirs très légèrement percés, rouillés ou globalement en mauvais état.
  • Le faisceau électrique, ou plus exactement sa vétusté est également à surveiller de près : courts-circuits, fusibles qui ont été remplacés par des modèles trop puissants, câbles endommagés qui touchent la carrosserie et qui provoquent une mise à la masse par intermittence, … De même, les nombreuses modifications et ajouts d’accessoires électriques au fil du temps peuvent avoir semé une véritable zizanie derrière votre tableau de bord et au niveau des connexions de votre boîtier de fusibles. Vérifiez tout cela avant qu’un incendie électrique ne se déclare et ne vire au cauchemar.
  • Plaque de cuisson à gaz, système de chauffage à gaz ou à carburant, nombreux équipements électriques/électroniques additionnels et éventuels transformateurs 220 V / 12 V sont autant de sources potentielles de départ de feu, ne serait-ce que par la chaleur qu’ils génèrent.
  • Enfin, la présence à bord de bouteilles de gaz, de bois (meubles), de tissus (coussins, rideaux, literie, …) et autres matières hautement inflammables ajoute un risque supplémentaire qui ne ferait qu’aggraver la situation en cas de début d’incendie.
Combi_Feu_Dossier

Comment bien se protéger pour ne pas en arriver là ?

Quel emplacement choisir pour pouvoir intervenir rapidement ?

A la lumière de ces différents points, et après consultation de plusieurs experts, notre recommandation est la suivante. Embarquer systématiquement à bord – comme normalement dans tous les véhicules – au moins 1 extincteur qui devra toujours se trouver à portée de main. Idéalement il sera fixé dans le poste de pilotage.

Installation d'un extincteur dans un Combi T2 type Westfalia Berlin.Ainsi, en cas d’incendie vous pourrez le saisir rapidement et intervenir là où a débuté le feu. Par ailleurs, et si vous ne possédez qu’un seul extincteur, celui-ci devra au moins être un modèle 2 Kg pour vous assurer un minimum d’autonomie (environ 10 secondes d’usage en continu).

Un extincteur pour le coin cuisine

Autre possibilité, en complément de ce premier extincteur, un second éventuellement plus petit (1 Kg) pourra avantageusement prendre place à proximité des plaques de cuisson, qui peuvent être génératrices de feu.

Autre emplacement intéressant, au pied de la banquette clic-clac, ce qui offre un accès immédiat dès lors que la porte latérale est en position ouverte. Ainsi, un feu extérieur, mais à proximité du Combi pourra rapidement être endigué.

Un système d’extinction automatisé : la solution idéale ?

Système Blazecut installé dans le compartiment moteur d'un CombiL’éloignement du compartiment moteur par rapport au poste de pilotage fait qu’en cas de départ feu seuls des coups d’œil réguliers dans les rétroviseurs permettent de repérer des fumées annonciatrices d’un incident moteur. Mais il est alors généralement trop tard pour intervenir efficacement.

Afin d’éviter d’avoir en permanence l’attention monopolisée par cette surveillance, de nombreux détenteurs de Combi ont fait le choix d’installer un système d’extinction automatique directement à l’intérieur du compartiment moteur.

Trois solutions sont alors disponibles : un extincteur équipé d’un détecteur et d’un sprinkler, qui diffuse automatiquement le produit sans votre intervention, un système automatique qui se matérialise par un tuyau souple de bon diamètre ou enfin un extincteur associé à un tuyau souple qui fait également office de détecteur et de diffuseur de produit.

Comment ça marche ?

Installation_extincteur_Firetec_Compartiment_Moteur

Dans le premier cas, un liquide réagit dès lors qu’une certaine température – environ 79 °C – est atteinte au sein du compartiment moteur, le spinkler diffuse alors en une seule fois le contenu intégral de l’extincteur.

Plus sophistiqué, mais également pourvu d’une diffusion de produit beaucoup plus localisée, les systèmes d’extinction automatique à base de tuyau nous viennent de l’industrie. Aujourd’hui, deux grandes marques sont disponibles pour Combi : Blazecut et Firetec.

Bien adaptés au Combi, les systèmes d’extinction automatiques proposés par Blazecut se matérialisent par un seul tuyau (environ du diamètre d’une petite pièce de monnaie et d’une longueur de 2 ou 3 mètres) qui court dans la cloison haute du compartiment moteur. Sous pression, le tuyau s’ouvre intégralement à partir de 90°C et souffle le feu à la manière d’une bougie. Le produit annihile ainsi le feu par l’aspiration de l’oxygène présent dans le compartiment.

Bonne nouvelle, l’agent utilisé (FE-36) n’est pas corrosif pour le moteur et ses accessoires et ne laisse donc pas de résidu pouvant l’endommager. Seul un nettoyage complet sera nécessaire après l’incendie.

Les systèmes Firetec reposent pour leur part sur un tube souple qui court dans tout le compartiment moteur et qui a pour double fonction de détecter la présence d’une chaleur excessive et d’acheminer au plus près du feu l’agent extincteur qui va endiguer le feu.

Prix, fournisseurs et spécifications

Un extincteur « basique » d’une capacité de 1 ou 2 Kg se trouve très facilement en centres auto, grandes surfaces, magasins de bricolage et bien sur chez les revendeurs spécialisés dans les VW anciennes. Ces extincteurs sont généralement fournis avec un système de fixation qui leur est spécialement adapté. Comptez environ 15 à 20 euros suivant la qualité de fabrication, la capacité et la présence d’un manomètre de pression sur l’extincteur.

Le Blazecut est livré prêt à être installéUn extincteur automatique avec sprinkler d’une capacité de 2 Kg coûte quand à lui entre 50 et 70 euros et pourra être acheté par exemple chez le revendeur français MediSafe ou chez les anglais Just Kamper. Avantage non négligeable, ces derniers se sont assurés que la température de déclenchement était parfaitement bien adaptée au compartiment moteur des Combi. Inconvénient : le sprinkler diffuse en étoile et son efficacité n’est pas garantie suivant l’emplacement retenu.

Côté Blazecut, il vous faudra compter entre 120 et 140 € chez Mecatechnic, suivant la longueur retenue. Mais si le système s’avère efficace dès 2 mètres, le modèle 3 mètres couvrira une surface plus grande du compartiment moteur.

Enfin, les prix s’envolent pour le système Firetech à base de tuyau souple qui est beaucoup plus spécifique. Les prix sont très variables suivant les conditions d’acquisition (achats groupés, frais de ports, fournisseurs, …) mais comptez au minimum un budget d’environ 200 euros.

Nos conseils d’installationCombi et extincteur

Assurez-vous de réaliser une installation la plus sécurisée possible, avec un démontage du système de fixation de l’extincteur, pour mesurer précisément où percer la tôle en vue du vissage du support. Vérifiez alors que l’extincteur est parfaitement bien maintenu dans son logement.

Les systèmes d’extinction automatique à tuyau souple type Firetec nécessitent quant à eux d’étudier minutieusement où doit passer le tuyau détecteur / déclencheur avant toute fixation qui devra se faire à l’aide de colliers.

Entrainez-vous à éteindre un feu sécurisé

Avec un coût d’achat de seulement 15/20 euros – voir moins dans certaines grandes surfaces et autres magasins de bricolage – nous vous recommandons – à l’instar de la plupart des professionnels – de ne pas hésiter à « vous faire la main » sur un feu miniature que vous aurez vous-même simulé dans une zone sécurisée de votre cour, jardin, … Les journées portes-ouvertes des casernes de votre région proposent également parfois ce type d’exercice.

Vous pourrez y apprendre à bien maitriser le fonctionnement d’un extincteur, enlever rapidement sa goupille de sécurité, bien viser la base des flammes et surtout l’utiliser en continu et en une seule fois. Enfin, sa capacité (par exemple 2 Kg) vous donnera un bon aperçu de l’autonomie qu’il procure.

Vérifiez attentivement votre contrat d’assurance auto

Généralement, les contrats d’assurance dédiés aux véhicules anciens (et à fortiori aux véhicules de plus de 40 ans) sont très intéressants au niveau tarifaire et sont généralement dégressifs avec le nombre d’années de la voiture.

Attention toutefois a relire l’ensemble du contrat pour pister les clauses spécifiques aux incendies. En effet, ce type de risque n’est pas forcement couvert par votre assureur et nécessitera peut être l’ajout d’une option complémentaire.

Pour plus d’informations… suivez le guide

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir ce vaste sujet, nous vous recommandons la lecture du numéro 1542 de l’hebdomadaire « La vie de l’auto » qui traite des risques d’incendies lors du stockage de votre véhicule. (garage, grange, …) Plusieurs témoignages intéressants de professionnels de l’automobile et de la prévention incendie y figurent également.

Enfin, nous vous encourageons à échanger vos propres expériences – aux dénouements heureux ou malheureux – avec les autres lecteurs de BeCombi.com et également avec ceux de la communauté du forum VW Camper. Vous pourrez trouver sur ce dernier un sujet complet sur des témoignages de détenteurs de Combi ayant déjà subi un incendie.