Chérie, j'ai transformé le Combi en camper van ! | Be CombiCombi vitré parfois équipé de deux banquettes, Happy notre Early Bay de 1968 est vraiment un véhicule polyvalent. A la fois utilitaire lorsque nous avons besoin de faire du vide après une grosse séance de jardinage ou mini-bus lorsque nous sortons avec la petite famille ou accompagnons nos amis Mélody et Julien à leur mariage le Combi sait vraiment tout faire !

Mais pendant que la restauration de Ready, notre bus californien de 1971 continue de se poursuivre lentement, nous voici, cette année encore, privés de camper. Nous avons donc décidé de transformer Happy en camping car en attendant que notre second bus soit prêt.

Aménagement camper : la checklist !

Dépourvu de ses panneaux d’habillage intérieur et de son tapis de sol hors de la partie cabine, tout était à faire dans Happy. Voici donc la liste (non exhaustive) des étapes importantes à franchir (idéalement dans l’ordre) pour transformer son Combi en Camper.

  • Préparation de l’intérieur du véhicule : vidage et nettoyage complet, traitement des parties rouillées si nécessaire, rebouchage des trous… En bref, votre attention doit se porter sur tous les éléments qui deviendront inaccessibles et cachés lors des étapes suivantes.
  • Isolation des parois latérales, porte coulissante et du toit du bus. Pour cela les isolants présents en magasin de bricolage peuvent faire l’affaire mais étant donné le nombre très importants de ponts thermiques présents dans un Combi, espérer obtenir une isolation réellement efficace reste utopique. Dans tous les cas, le simple vitrage et la toile de tente de la rehausse achèveront de vous faire perdre la chaleur si difficilement emmagasinée… Toutefois, si vous voulez vous concentrer sur l’isolation phonique, vous pouvez opter pour un produit type Dynamat.
  • Habillage : porte coulissante, parois latérales et coffre ; suivant l’aménagement retenu et en fonction des parties qui resteront visibles après installation de l’ensemble des meubles. Pour cela, vous pouvez tout simplement habiller des panneaux intérieurs bruts qui se trouvent chez tous les spécialistes Combi.
  • Chérie, j'ai transformé le Combi en camper van ! | Be CombiCiel de toit. Ici, pas de solution miracle, la pose d’un ciel de toit est une opération longue et complexe ; l’idéal est donc de la confier à un sellier. Notre recommandation : optez pour un ciel de toit identique à l’origine (ici un ciel de toit intégral, puisqu’il s’agit d’un Combi dépourvu de toit relevant. Autre option : découpez puis fixez solidement des panneaux en contreplaqué fin pour habiller votre plafond que vous aurez préalablement isolé.
  • Perçage au sol de tous les trous nécessaires à l’électroménager (évacuation des gaz brulés / aération du frigo si vous avez opté pour un frigo trimixte, aération de la bouteille de gaz obligatoire en cas de fuite de gaz, sortie pour les eaux usées si vous n’avez pas prévu de solution de stockage pour les eaux usées, perçage pour la fixation du pied de la table…). Pensez à traiter immédiatement à l’antirouille toutes les ouvertures que vous venez de réaliser.
  • Chérie, j'ai transformé le Combi en camper van ! | Be CombiPose d’une planche de contreplaqué de 10 mm d’épaisseur dans tout l’espace habitable pour disposer d’un sol bien plan. Pensez à y ajouter un isolant phonique côté tôle pour filtrer davantage les bruits de roulement. C’est également le moment de poser un lino ou une moquette pour donner une belle finition à l’ensemble.
  • Pose de moquette type automobile si vous souhaitez que l’intérieur de certains de vos placards et autre rangements soient prêts à recevoir directement vos vêtements par exemple (au lieu de la tôle nue). Idem pour le coffre / pied de lit.
  • Installation du clic-clac. Dans le cas d’un clic-clac 3/4 de largeur, il faudra s’assurer que celui-ci laisse une place suffisante pour accueillir le meuble prévu au niveau du passage de roue opposé. Pour un clic-clic pleine largeur – que nous recommandons pour les adultes et plus particulièrement pour les personnes de grande taille – la mise en place sera beaucoup plus aisée.
  • Chérie, j'ai transformé le Combi en camper van ! | Be CombiInstallation électrique en prévision de la pose de l’évier (et donc de sa pompe électrique), de la connexion 12 volts du frigo, d’éclairages additionnels et de prises 12V supplémentaires permettant de recharger vos téléphones mobiles et autres équipements de camping. Pensez aussi à l’installation 220V si vous en avez besoin ou si vous vous rendez régulièrement dans des camping équipés. L’installation électrique 12V et/ou 220V est un gros chantier à part entière ; chantier qu’il faut idéalement réaliser à ce stade. Soit vous avez les compétences pour ça et c’est parfait ; soit vous ne maîtrisez pas cette partie, et dans ce cas nous vous recommandons de faire appel à un pro.
  • Choix des tissus / sellerie et fabrication des rideaux et housses de sièges et banquette clic-clac. Cette étape à elle seule est très longue et demande d’avoir mesuré de façon très précise les côtes de votre bus et d’être doué mais aussi équipé pour la couture ;-) Petit conseil : faites appel à un sellier si vous souhaitez une belle finition et que votre budget le permet.
  • Chérie, j'ai transformé le Combi en camper van ! | Be CombiPose des meubles. Dans notre cas il faut commencer par le meuble lingère situé dans le compartiment du coffre et sur lequel vient se greffer le meuble de rangement sous toit. Viennent alors le second meuble (au niveau du passage de roue) qui accueille ici la bouteille de gaz, le tableau électrique et enfin une grosse quantité de vêtements par exemple.
  • Dernière étape, l’Insertion du grand meuble latéral qui regroupe l’évier, la plaque de cuisson deux gaz, la réserve d’eau propre, le tiroir à couverts et de très nombreux rangements. Il faut ici s’assurer que tous les branchements électriques, du gaz et d’évacuation d’eau sont tous bien en place. Il ne vous restera plus alors qu’à fixer solidement ce dernier grand meuble au sol et aux parois du Combi et vérifier que tout fonctionne normalement. (eau, gaz, électricité, …)

Chérie, j'ai transformé le Combi en camper van ! | Be CombiA vous de jouer !

L’aménagement complet d’un Combi demande beaucoup de temps – comptez entre 2 et 3 semaines à temps plein selon votre expérience – pas mal d’outillage et enfin du savoir-faire. Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents aménagements de Combi, ou si vous avez tout simplement besoin de quelques conseils afin d’aménager votre bus, n’hésitez pas à nous envoyer un mail avant de vous lancer.

Coupleur / Séparateur : un accessoire indispensable

Chérie, j'ai transformé le Combi en camper van ! | Be CombiAfin de ne pas rester bêtement bloqué sur le lieu de notre dernier bivouac pour cause de frigo ayant fonctionné toute la nuit, nous avons installé un coupleur / séparateur qui est un petit équipement électronique à installer dans la baie moteur.

Ce dispositif se charge automatiquement de mettre vos deux batteries en parallèle et d’utiliser en priorité la batterie auxiliaire pour vos équipements de camping. Lorsque vous roulez, il couple de nouveau les batteries afin de les recharger toutes les deux.

Hamac, toît Westfalia, Dormobile, Devon, … un couchage supplémentaire

Hamac-VW-Combi-1Combi tin top, c’est-à-dire sans toit rehaussé, Happy n’est pas prévu au départ pour être utilisé en camper. Nous pouvons cependant dormir à 3 à bord, c’est-à-dire 2 adultes et un petit enfant qui prendra place dans le hamac de cabine. Soulignons que sans rehausse il faut parfois se contorsionner pour faire la cuisine à bord et que les grands doivent particulièrement faire attention à leur tête ;-)

Quelques photos de la métamorphose de Happy