Renaissance du Half-track Fox : un VW Combi tout-terrain à chenilles !

Volkswagen Half Track Fox - Combi tout-terrain à chenilles

Volkswagen Classic Vehicles vient de remettre à neuf un véhicule unique vieux de 60 ans : le « Half-track Fox ». Ce T1 a d’abord été produit dans l’usine de Hanovre en mai 1962 puis envoyé à son acquéreur en Autriche. Après une courte période de vie en tant que T1 « normal », il a ensuite été transformé par Kurt Kretzner, un ingénieux mécanicien viennois.
Ce dernier a en effet converti le Split en un T1 à quatre essieux – deux d’entre eux équipés d’un mécanisme d’entraînement par chaîne / chenille et deux guidant le véhicule à l’aide de pneus doubles. Et c’est ainsi qu’il a créé ce qui est probablement le Split le plus apte au tout-terrain ayant jamais existé.

Volkswagen Half Track Fox - Combi tout-terrain à chenilles

Des sources historiques disent que Kurt Kretzner était un skieur passionné, et qu’il avait remarqué que dans les régions montagneuses d’Autriche, il y avait une pénurie de camionnettes avec des capacités tout-terrain de bon niveau, qui pourraient être utiles aux gardiens de refuges de montagne, chasseurs, et autres techniciens d’entretien pour les remontées mécaniques.

Kretzner l’écrira plus tard dans la documentation commerciale du Half-track Fox : « Au début, j’ai regardé autour de moi, mais je n’ai pas trouvé le véhicule dont je rêvais. J’ai donc décidé de le construire moi-même. » L’inventeur a ainsi passé plus de quatre ans à concevoir et construire son véhicule. Deux « Fox » ont été construits jusqu’en 1968, avant que la production ne cesse.

Volkswagen Half Track Fox - Combi tout-terrain à chenilles

Ce que le mécanicien viennois a implanté sous la carrosserie du Combi : à l’avant, un double essieu directeur avec des pneus doubles de 14 pouces à bande de roulement rugueuse et, à l’arrière, un autre double essieu avec transmission par chaîne. Les chaînes étaient montées sur des roues de 13 pouces et une construction de sa propre conception composée d’éléments en aluminium avec des blocs de caoutchouc de deux centimètres d’épaisseur pour épargner l’asphalte. En raison de la direction à double essieu avant, le rayon de braquage était inférieur à 10 mètres. Chaque roue était équipée d’un frein. Un différentiel automatique à glissement limité assure une propulsion vers l’avant uniformément répartie, même dans la neige profonde. Pour cela, le T1 tirait sa puissance de son moteur à plat standard de 34 ch d’une cylindrée de 1 192 cm3.

Volkswagen Half Track Fox - Combi tout-terrain à chenilles

En 1985, le T1 fait une dernière apparition à Vienne, avant d’être acheté au début des années 1990 par le Musée Porsche de Gmünd. Le Half-track Fox est ensuite passé en possession du «Bullikartei eV» – une société d’amoureux de la première génération de Combi. En 2005, ils ont entamé une première tentative de restauration du véhicule, qu’ils n’ont malheureusement pas pu achever.

A lire aussi
Techno Classica 2020 : le VW e-BULLI (Combi électrique)

Fin 2018, le Half-track Fox est entré dans la collection de Volkswagen Classic Vehicles. L’objectif : remettre le Half-track Fox en état de marche. Les experts en véhicules classiques ont entamé un processus de restauration minutieux. La carrosserie de 60 ans a été, comme c’est le cas pour toutes les restaurations d’usine à Hanovre, décapée, réparée, recouverte d’un revêtement par immersion cathodique et repeinte dans la teinte orange mat d’origine. L’équipe de Volkswagen Classic Vehicles a également remis à neuf la mécanique ainsi que l’intérieur du Half-Track Fox. 

Et c’est en février 2022 que le Half-track Fox a de nouveau tracé son chemin à travers la neige.

Volkswagen Half Track Fox - Combi tout-terrain à chenilles
Réagissez !
Beurk
0
Crazy
3
Heureux
5
J'adore
4
Pas sûr
0
Triste
0
Commenter (0)

Commenter cet article ?

BeCombi.com, le premier site dédié à tout l'univers du Combi Volkswagen.
Réalisé avec ❤ par l'agence Beurre Sucre.